Axes thématiques

Le projet de la FHU CAMIn est composé de 7 axes : 2 axes cliniques, 1 axe de recherche translationnelle, 2 axes de recherche fondamentale, 1 axe dédié à l’enseignement et 1 axe dédié à l’innovation.

  • Structuration des réseaux cliniques en cancérologie sur le site rennais pour optimiser la prise en charge clinique des patients (Hervé Lena, CHU de Rennes)
  • Caractérisation moléculaire des cancers et suivi des thérapies ciblées & Développement des axes translationnels pour assurer un accès optimisé des patients aux nouvelles thérapies anti-cancéreuses et contribuer à assurer leur suivi moléculaire et immunologique. (Thierry Lesimple, CLCC Eugène Marquis ; Thierry Fest, CHU de Rennes - UMR Inserm 917)
  • Cellule tumorale & Microenvironnement pour approcher la complexité de la niche tumorale et de la génétique de la tumeur et identifier de nouvelles cibles thérapeutiques (Marie-Dominique Galibert, CHU de Rennes - UMR CNRES 6290 ; Karin Tarte, CHU de Rennes – UMR Inserm 917 ; Patrick Legembre ER Inserm 440)
  • Structuration de l’enseignement en cancérologie pour promouvoir la recherche par un programme de formation double cursus sciences/médecine-pharmacie-odontologie et pour promouvoir l’éducation des professionnel de santé (Alain Dupuis, CHU de Rennes – UMR CNRS 6290)
  • Innovation pour répondre aux perspectives novatrices de la prise en charge du Cancer et valoriser les actions locales (Thierry Guillaudeux, ER Inserm 440 – UMS Biosit)

La FHU CAMIn s’appuie sur la conjonction des filières de soin organisées autour du traitement du cancer au CHU de Rennes et au CLCC Eugène Marquis et sur des plateformes technologiques et cliniques qui permettent d’approcher les mécanismes de cancérogenèse humaine et animale, de dépister les anomalies génétiques tumorales, de détecter de nouveaux biomarqueurs sanguins ou tumoraux grâce à des biothèques labellisées, et enfin de mettre en application les nouvelles thérapeutiques ciblées.
Les recherches portant sur les cellules souches tumorales et leur microenvironnement spécifique ont des retombées évidentes au plan clinique tant dans le domaine de la thérapie cellulaire que pour le développement d'approches thérapeutiques anti-cancéreuses.
La FHU CAMIn développe, au travers d’une implication étroite de l’EFS Bretagne, la thématique des cellules souches mésenchymateuses et la production d’anticorps monoclonaux anti-tumoraux.